Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Allô, la terre ?


Tu accoucheras dans la douleur....

Publié par Tatie Danièle sur 27 Décembre 2010, 20:46pm

Catégories : #Divers

Silence_ca_pousse.png

 

 

"... et en silence, si possible !" ajoutent les sages-femmes de l'hôpital Kämsjukhuset. Si tu es enceinte jusqu'aux cheveux et que tu as la puissance vocale d'une Céline Dion dopée aux anabolisants, je te conseille vivement d'éviter la Suède et la riante bourgade de Skövde. Là bas, les hurlements d'agonie des parturientes ont fait fuir l'ineffable magie de l'accouchement naturel. Et aujourd'hui, ces femmes censées t'aider à expulser de ton utérus un alien de 3 kilos ( parfois 6, comme Le Pen), t'exhortent à la retenue et au sang-froid.

Cette info te laisse le bec ouvert et l'oeil vitreux ? Moi aussi.

Toutefois, si on creuse un peu ( ou qu'on pousse beaucoup, ça dépend de quel point de vue on se place ), il ya peut-être une explication rationnelle à cette requête.

 

Le silence est d'or


Les plaignantes appartiennent probablement à l'Eglise de Scientologie. Souviens-toi de la naissance de Suri, il y a 4 ans : Grace à Tom Cruise, Katie Holmes a eu droit à un "accouchement dans le silence". A l'époque, j'imaginais la pauvre femme baillonnée et ligotée sur une planche en bois. Autour de son tréteau de douleur, des infirmières encagoulées la regardaient pousser, encore et toujours, dans un silence hitchokien. Il semblerait que la future maman soit, en réalité, autorisée à émettre tout son qui lui semblerait nécessaire à l'accomplissement de sa besogne. Le silence ne concernerait donc que les "accompagnants". Pourquoi une telle haine du bruit ? Chez les Scientologues, le vacarme lié à l'accouchement peut transformer ton nouveau-né en mongolito.

 

 

Trop de bruit tue le bruit

 

Suite à la plainte des sages-femmes, la médecine du travail a mené sa petite enquête : apparemment, lors d'un accouchement les cris de douleur peuvent atteindre 120 décibels. Or, selon wikipédia, 120 dB équivalent au niveau sonore d'une sirène de pompier, d'un vuvuzela ou encore, d'un avion sur le point de décoller. Si tu souffres du mal de l'air et que tu n'as aucun penchant pour les uniformes ou les joueurs de foot, il est compréhensible que l'ambiance d'une salle de travail finisse par te peser. Et te les casser.

Aussi, Sage-femme de Suède, sache que mon coeur, amolli par le taux d'alcool résiduel de ma réveillonnade, compatit. 

L'année prochaine, Tatie DaNoël, offrira donc à tes patientes, un Shouting vase ( je veux absolument le caser celui-là ). Quant à toi, tu recevras un beau casque anti-bruit, comme en portent les ouvriers sur les chantiers.

Comme ça tout l'monde il sera beau, tout l'monde il sera content.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article
D

Les tortionnaires des temps modernes sont décidément partout! ça donne envie de pousser un cri ! Quoi ? Pardon ? Ahh,
c'est interdit vous dites ...


Répondre
T


Ma Dida d'amour, que va -t-on devenir, je te le demande !!!!!!!!!



B

bon ben silence alors....z'ont pas essayé de couper les cordes vocales des futures mères ?
On marche sur la tête moi je vous le dis bonnes gens !!!


Répondre
T


Je te jure ! Les parturientes sont peut être bruyantes, mais y en a qui ont encore raté une occasion de se taire



C

Mdr j'ai adoré la comparaison entre l'accouchement et le vuvuzela.


Répondre
T


;-) 



M

en Pologne il y a longtemps quand même (avant le miracle de la péridurale) les SF disaient aux femmes qui se plaignaient de la douleur un truc du style : fallait pas avoir le feu aux fesses,
maintenant tu t'écrases et tu pousses!


Répondre
T


Ah ben ça fait plaisir, et pis ça met en confiance, tiens ! C'était peut être il y a longtemps, mais je rajoute la Pologne à ma liste noire des pays où on ne peut pas accoucher tranquille !



A

césarienne pour tout le monde!


Répondre
T


yep, à la chaine, comme dans une usine de poisson : alleeeez, on évide tout ça et que ça saute ! 



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents